Impressions premier accordage

Plus d'informations
il y a 7 ans 9 mois #2236 par AlainT
AlainT a créé le sujet : Impressions premier accordage
Ce post pour témoigner de mes premières impressions d'accordage.

Moulte discusions sur le site sur l'opportunité d'accorder son ou ses instrument (s) par soi-même!
Pour moi, l'intérêt est d'abord intellectuel, parce que j'aime bien comprendre, mais aussi, comme il a été dit sur ce forum, on n'est finalement jamais mieux servi que par soi-même..... (insatisfaction suite au passage du pro).

Déjà, une première restriction: mon Yamaha U1 a été accordé dans le cadre de son achat, par un pro en novembre 2009. Donc, une base de travail. L'action consiste à corriger certaines dérives, essentiellement des battements désagréables.

J'ai lu le Reblitz, les doctes posts sur le présent forum, et.... la doc de Tunelab!

Je vais faire court, quand même....

Réellement, accorder ou affiner l'accord d'un piano accoustique, c'est mission impossible!

Non seulement faut-il comprendre les raisons de l'accordage non linéaire des notes (Reblitz), mais en plus, il faut se battre avec les non linéarités ominiprésentes dans les cordes (faulse beats), mais, surtout, le système complètement "old fassioned" (démodé) d'accord de ces satanés engins! Du métal dans du bois! La préhistoire!
Plaisanterie mise à part, c'est là le coeur du problème. Solution du 19ème siècle, d'où tours de mains et ésotérisme à tous les étages....

J'ai utilisé Tunelab97 (shareware) comme guide. Première constation, après étalonnage du logiciel, le pro m'a accordé ma bestiole à -15 cents par rapport au La 440. No problem, juste un offset à entrer dans Tunelab. Je ne change pas l'accord global pour le moment.
Comme je l'ai dit, j'ai essentiellement cherché à supprimer les battements intempestifs de certaines notes, au delà du La 4.
L'intérêt du logiciel, qui est un analyseur de spectre (je suis électronicien...) est de montrer, pour une note donnée, la présence de pics "out of tune". On voit de suite la corde qui est "out" (comme dirait Miles..).

Après, la difficulté est dans cette satanée mécanique de m....! Tout est dans le Reblitz: la cheville qui se tord, qui bouge enfin par saccade (on croit que le "clic" est salvateur, mais non...). Et, en plus, l'accord qui ne tient pas, parce que ça bouge après, même si on tappe come un malade (j'ai même l'impression que ça modifie l'accord de notes connexes que l'on n' a pas touchées...).

Un truc de fou, mais qui vaut le déplacement par la conaissance qu l'on acquiert de son instrument.

En tout état de cause, je ferai quand même revenir le même (je pense que c'est important) accordeur de temps en temps, just to be sure....

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 9 mois #2243 par xavier91
xavier91 a répondu au sujet : Impressions premier accordage

AlainT écrit: ...Après, la difficulté est dans cette satanée mécanique de m....! Tout est dans le Reblitz: la cheville qui se tord, qui bouge enfin par saccade (on croit que le "clic" est salvateur, mais non...). Et, en plus, l'accord qui ne tient pas, parce que ça bouge après, même si on tappe come un malade (j'ai même l'impression que ça modifie l'accord de notes connexes que l'on n' a pas touchées...)...

Est-ce que justement toute la difficulté ne serait pas là?
Quand j'ai accordé mon Pleyel il y a 2 ou 3 ans (en partant d'un cordage complètement lâche, dû à une intervention sur le cadre), j'ai cru arriver à quelque chose de propre, note par note... des unissons pourtant nickel... et ça n'a pas tenu longtemps (moins d'un quart d'heure, au premier morceau). J'ai cru transformer un instrument "non jouable" en "jouable", mais ce n'était pas si simple.

L'accordeur est venu... et tout s'est arrangé.
Je crois que le problème, c'est le geste.

Quant à toi, qui pars d'un instrument déjà pas trop mal accordé, ce doit être encore plus difficile.

On va voir ce que ça donne sur mon Erard (d'abord trouver une clef d'accord pour petites chevilles).

Pianiste amateur - trois demis Erard 1894, 1897 et Pleyel 1931

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 9 mois #2244 par AlainT
AlainT a répondu au sujet : Impressions premier accordage
Pour l'outillage, tu dois sans doute connaître, mais à tout hasard je te rappelle la boutique Guillemenot/Manceaux, rue Pascal à Paris
Tel: 01 43 31 03 47. C'est la caverne d'Ali Baba pour le piano....!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 9 mois #2245 par xavier91
xavier91 a répondu au sujet : Impressions premier accordage
Merci Alain,
je ne connais pas encore, j'en ai entendu du bien, et je compte bien y faire un tour, pour la clef et d'autres fournitures, comme déjà un jeu de mouches, pour commencer à dresser le clavier.
Pour la clef, les vendeurs par internet ne donnent pas les dimensions, mieux vaut voir sur place donc.

Pianiste amateur - trois demis Erard 1894, 1897 et Pleyel 1931

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 9 mois #2246 par AlainT
AlainT a répondu au sujet : Impressions premier accordage
Pour éviter toute erreur, le mieux est de mesurer l'arrête d'une cheville au pied à coulisse et de venir au magasin avec l'outil. Il existe des tas de dimensions possibles.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 9 mois #2247 par Kridge
Kridge a répondu au sujet : Impressions premier accordage

AlainT écrit: Non seulement faut-il comprendre les raisons de l'accordage non linéaire des notes (Reblitz), mais en plus, il faut se battre avec les non linéarités ominiprésentes dans les cordes (faulse beats), mais, surtout, le système complètement "old fassioned" (démodé) d'accord de ces satanés engins! Du métal dans du bois! La préhistoire!
Plaisanterie mise à part, c'est là le coeur du problème. Solution du 19ème siècle, d'où tours de mains et ésotérisme à tous les étages...

J'adore :)

C'est ce qui me fait dire qu'un instrument de musique, c'est un tier de matériaux, un tier de magie et un tier de passion...
Mais c'est tout à fait possible d'inventer un nouvelle instrument, basé sur un principe similaire de touches, de frappes et de vibrations... Il faudra lui trouver un autre nom, car un piano, c'est bois et fer...

Ce matin, il fait plus froid, mon Erard est enrhumé... hier il faisait plus chaud, il était titanesque... ou c'est peut être le pianiste qui a des doigts de plomb... :)

ERARD un jour, ERARD pour toujours...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.221 secondes
Propulsé par Kunena