Ledan & Christ Restauration?

Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois - il y a 3 ans 1 mois #5402 par Syc0rax
Syc0rax a créé le sujet : Ledan & Christ Restauration?
Salut !

Mon piano, comme indiqué dans le titre, un Ledan & Christ de 1913 (c'est le seul que j'ai vu jusqu'à maintenant), que je possède depuis pas loin de quinze ans, je m'entraîne régulièrement dessus.

Mais Voilà... Après un tout petit siècle, il tire un peu la tronche, son étouffé, manque d'harmonisation, bien entendu il n'est plus accordé au ton depuis belle lurette...

Le meuble est encore pas mal...


Les touches sont impeccables...


L'interieur, sous un petit éclairage tamisé...



Quand on y regarde de plus près, cela se gâte un peu !
Marteaux...


Fissures dans le sommier (aïe)...


Voila le dessous et comme vous pouvez le voir...


La table est légèrement fendue il me semble...


Tous ce roman photo pour finalement obtenir quelques informations de votre part, vos avis, car j'avais dans l'idée de faire une restauration du piano.

Peut-être pas tout en une fois, mais éventuellement par parties.

Est ce que ça vaut le coup ou vaut mieux en racheter un ? Et surtout que pensez vous de son état général, à part biensur ce que j'ai mentionné ?

Merci a+
Dernière édition: il y a 3 ans 1 mois par Syc0rax.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois - il y a 3 ans 1 mois #5403 par Lurey
Lurey a répondu au sujet : Ledan & Christ Restauration?
Bonjour,

quelques réactions à cette présentation et ces photos :
- cordes croisées sur un cadre en fonte monobloc, mécanique classique, autant de bons points. (facture assez "moderne", quoi)
- comme ça, on ne voit pas de rouille, d'oxydation particulière... bon point également, si ça se confirme sur l'ensemble. (au passage, le bleu du feutre en bas du cadre ne fait pas d'époque, y aurait-il eu une restauration déjà ?)
- le clavier n'est pas vilain : on voit ne pas en détail, mais on ne voit non plus rien de tordu, affaissé, très irrégulier.
- ce que tu montres comme "fissure" n'est peut-être que craquelure superficielle du dernier placage du sommier... s'il s'agit d'une fissure, les chevilles "traversées" ne tiennent plus rien. Si tu t'entraines régulièrement dessus, tu l'auras entendu...? à vérifier - avec prudence et - avec la clé d'accord : si les chevilles ont une tenue irrégulière, particulièrement molle au croisé des "fissures"... mauvais signe ! Changer un sommier est un très gros travail, pas accessible à tout le monde.

En inspectant bien tout, et si tu peux écarter le risque d'un problème sérieux au sommier(selon la nature de tes "fissures") et d'une "maladie" grave de la table, le reste plaide pour être une bonne base à restaurer, si l'ensemble est sain et que le son peut être bon... (d'accord, ça fait des "si... et si...", mais bon, sur quelques photos, sans toucher ni entendre !)

Pour le son... que tu dis sourd:
-pour commencer, il faut accorder : un piano trop bas ne sonne pas comme il devrait, et un piano non accordé ne permet pas bien d'évaluer la sonorité et ce qu'on peut obtenir du travail sur les feutres et la mécanique.
Tu parles de "remise au ton", soit il a été accordé intentionnellement bas, et ça dénoncerait une sérieuse difficulté à faire tenir les chevilles (...pas bon !), soit ça fait trop longtemps qu'il n'a pas été accordé et alors : 1° c'est pas bien ;) 2° il faut le remettre au ton (progressivement s'il est vraiment bas), le stabiliser, 3° ensuite faire (ou faire faire) un vrai accord. C'est autant d'occasions de se faire une idée de la tenue du sommier et du chevillage.
- les marteaux... ils ont beaucoup joué (encore que de 1930 à aujourd'hui, si c'était les mêmes, ça ferait pas tant que ça !). Il me semble que s'ils ont encore suffisamment d'épaisseur (en particulier les plus fins, vers l’aigu), tu ne risques pas grand chose à faire un ponçage ; comme tu parles d'un son "étouffé", tu verrais la part qui revient aux marteaux... et au réglage qu'il faut bien sûr refaire après ponçage (pour retrouver une frappe convenable et régulière). L'intérêt, c'est que cela ne coûte rien... que beaucoup de patience, de minutie, de temps, et trois fois rien d'outillage. (savoir qu'au réglage, on trouve des tas de jeux, de frottements, de dévoiements à arranger, c'est beaucoup de temps toutes ces bêtises !)
- après, le son peut être perdu du fait d'une mauvaise évolution de la table d'harmonie (décharge) et là, c'est un énorme boulot, aléatoire, de professionnel, pas raisonnable sur un tel piano (sauf pour le fun si tu es aventurier !)... Des défauts moins importants mais provoquant des "troubles de la sonorité" peuvent être réparés, comme un chevalet décollé, endommagé...
Il faut savoir à l'inverse que certaines tables dont on voit des défauts (fentes, affaissement...) sonnent encore bien, ce qui n’empêche pas qu'il vaille mieux, dans l'absolu, les restabiliser (flipotage des fentes, par exemple), mais c'est encore un très gros travail...


Après, je te dis ça dans mon optique de faire par toi même.
Si tu dois faire faire les travaux, de deux choses l'une :
- soit un minimum bien fait par un technicien consciencieux (accord, ponçage, réglage) te permet d'avoir un piano satisfaisant - en mettant en balance ton attachement à CE piano, et l'agrément musical que tu peux en espérer.
- soit s'il faut plus, il faut vraiment être sûr de la partie harmonique (table, sommier, chevilles, cordes) et de sa capacité à "avoir du son" pour investir des travaux qui vaudront rapidement le prix d'un piano sans doute meilleur.

D'où l'idée de commencer par ce que tu peux faire toi même, et qui ne coûte rien avant d'engager des travaux plus conséquents (regarnissage des marteaux, à confier à un atelier spécialisé, rechevillage, en cas de pb de tenue mais sur sommier sain, par exemple).
Pour les travaux qualifiés ci dessus de "gros (...) pas accessibles(...) professionnels(...)", ça dépend de ton habileté, de ta témérité, et de ton goût du risque et de l'aventure ; tu verras les réalisations de certains sur ce forum...! En tout cas, ce n'est plus de l'ordre de "je veux jouer du piano", c'est plus proche de "...s'il te plait, dessine moi un piano" !

Voilà, je sais que tout n'est peut-être pas très clair, n'hésite pas à requestionner (et re-photographier) et aussi : ne rien entreprendre sans un examen minutieux, avec l'aide et/ou les indications de gens d'expérience (il y en a ici). ce que je me risque à dire ici n'est vraiment qu'indicatif ! il manque en particulier de quoi se faire une idée de la mécanique et de son état réel (pivots, feutres, jeux, irrégularité, pièces déformées, etc...)même si l'alignement apparent des marteaux est plutôt de bon augure !
Dernière édition: il y a 3 ans 1 mois par Lurey.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Syc0rax

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois - il y a 3 ans 1 mois #5405 par Syc0rax
Syc0rax a répondu au sujet : Ledan & Christ Restauration?
Salut Lurey et merci beaucoup pour cette réponse.

Et quelle réponse ! Merci pour ton temps ! Que d'intérêt pour ce piano que j'affectionne !

Pour en revenir à l'état général du piano, un extérieur qu'on ne pourrait pas soupçonner après tout ce temps, en effet, seules quelques marques en bas des pieds à gauche et à droite, et une autre sur l'un des montant pourraient révéler un age certain.

Les touches sont de style ancien, ivoire, plates pas ou très peu de traces jaunes, il y a quelques petites cassures sur une ou deux touches, rien de très visible, sinon elles apparaissent bien blanches, plutôt bien conservées.

Pas de traces de rouilles effectivement, excepté peut-être les chevilles un peu oxydées? Je ne sais pas si il a déjà été restauré, je n'ai pas ses antécédents, mais ce n'est pas impossible, les cordes me paraîssent un peu trop "propres". Elles sont cuivrées, je ne sais pas si ça fait "époque".

Concernant le sommier, effectivement, le piano n'est plus au ton. Il est accordé un demi ton en dessous. et même à ce stade, il se désaccorde beaucoup à mon goût. Au niveau de certaines fissures (au nombre de cinq ou six il me semble) la dissonance est audible après deux à trois semaines après l'accord :S .

Un changement de sommier? A vrai dire je pensais éventuellement passer à un diamètre de cheville plus gros, cela sera sans doute moins cher. Mais la question est, est-ce que ce vieux sommier tiendra la charge (au ton) si on lui met un diamètre de chevilles un brin plus grosses? Un sommier sain signifie-t-il, pas de craquelures qui ne tienne pas l'accord, j'imagine une plus grosse cheville la dessus :S.

Dans tout les cas, c'est pas bon :dry: . Tenue d'accord au ton c'est impossible.
Hein? Quoi? Changer le sommier? moi-même ?!? Oula...

Pour les marteaux, c'est sûr qu'à côté du sommier ou de la table, c'est de la rigolade (bon les lanières de rappel s'effritent toutes seules, mais bon... ça c'est pas vital). Pareil pour les feutres d'étouffoirs...

Il y a effectivement une fente sur la table au niveau d'un chevalet (.... je crois que c'est est un...). Et effectivement, en même temps que le changement de sommier, faudrait endiguer la progression de cette fente par flipotage.

Concernant d'autres défauts possibles de la table, je n'en ai pas noté, mais je ne suis pas expert ! Les accordeurs successifs ne m'en ont pas parlé, seulement de la fente.

Sérieusement, un changement de sommier, avec flipotage de la table (en admettant bien sur que d'un point de vus sonorité, ça vaille le coup...) Je m'en tirerais pour combien ?

Ci-joint un petit extrait audio du rendu. Bon, la qualité de l'enregistrement est pas superbe, mais ça peut donner une idée déjà.

Télécharger le fichier ici .

Merci pour vos réponses, et a++
Dernière édition: il y a 3 ans 1 mois par Syc0rax.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois #5407 par Lurey
Lurey a répondu au sujet : Ledan & Christ Restauration?
bonjour !

j'ai sauté sur le fichier son... mais il est trop mauvais pour qu'on puisse en dire valablement quelque chose... (c'est du téléphone portable, ou le micro intégré de ton PC ...? ) Tout juste de quoi entendre qu'effectivement en l'état des marteaux, on ne peut évaluer l'agrément son dont ce piano serait capable. La mécanique n'est sans doute pas très régulière ; l'étouffement semble un peu faible aussi (mais avec les parasites et saturations de l'enregistrement, difficile à préciser). De quand date l'accord ?

Ponçage réglage des marteaux + travail sur les étouffoirs (vérifier le jeu des pivots, la portée du feutre, régler la levée, retendre les ressorts) + égalisation de la mécanique pourraient déjà métamorphoser le rendu sonore, avant de pouvoir évaluer l'intérêt et étudier la faisabilité des travaux plus lourd...
L'avantage est que tout cela ne coûte que du temps, avec de la minutie tu peux le faire à peu près bien (quitte, si le résultat est probant, à demander au technicien lors du prochain accord d'affiner le réglage et l'harmonisation).

Sur l'état fondamental de ton piano, LA question semble être le sommier.
Tu penses rechevillage : ça se fait lorsque par usure et séchage, les trous sont "trop grands" pour les chevilles d'origine. Dans ce cas, l'ensemble des chevilles est un peu "mou", l'accord se perd plus vite mais sur la plupart des notes (même si ça n'est jamais régulier !). Lorsque les trous sont ovalisés, et si la géométrie du perçage le permet, il est parfois utile de repercer dans les anciens trous
et rechviller nettement plus gros.
S'il y a des fentes dans la profondeur du sommier, recheviller ne changera pas durablement la mauvaise tenue des cordes concernées, et mettre des chevilles plus grosses risque d'accélérer l'ouverture des fentes...
Il faut donc évaluer si les fissures visibles sont superficielles, ou profondes... (vu la "modernité" de l'ensemble de la facture, le sommier est vraisemblablement en multiplis, ce qui est plus résistant au vieillissement, sauf en cas de décollage des plis).
Tu sembles avoir déjà fait venir des accordeurs, ils devraient être en mesure de repérer cela : au ressenti de la clé d'accord, en comparant la réponse des chevilles sur fissure à la tenue des autres, ou aussi en démontant une corde pour sortir l'une des chevilles litigieuses...

Concernant la fente de la table, sa réparation est un gros travail, nécessitant a priori de démonter la console, tout décorder, déposer le cadre fonte...
Quand on en est là, autant remonter avec de nouvelles chevilles, c'est pas le prix du jeu de cheville qui pèse beaucoup sur le prix du travail pour l'ensemble si tu le fais faire.

Pareil, à changer le sommier, ce qui nécessite également de tout démonter, autant faire en même temps le flipotage, le rechevillage... et là, au diable l'avarice, tu peux aussi faire regarnir de feutres neufs la mécanique, changer les lanières, les feutres d'articulation et de calage qui en auraient besoin, tout re-règler, on est quasi à la restauration complète, en gardant en option le changement de cordes...!
Mais honnêtement, ton piano ne vaut pas tout ce travail (et ce qu'il coûterait à faire faire), sauf si c'est une pièce à la valeur particulière : soit par un son extraordinaire, soit... par un attachement affectif inestimable (ce qui n'a pas de prix) !
En plus, un professionnel consciencieux y regarderait à deux fois avant de prendre le risque de proposer une telle restauration dont le résultat n'est pas évident, en fonction de l'état précis et des qualités intrinsèques de l'instrument.

Si c'est pour faire par toi-même : si le résultat est mitigé ...d'abord tu le trouveras bon parce que c'est TON résultat, ensuite tu auras gagné le plaisir d'y être arrivé !
Mais c'est un chalenge de très bon bricoleur, pas le meilleur moyen d'avoir un bon piano. Et ça représenterait pour un amateur en découverte des centaines d'heures de travail, et d'immobilisation de l'instrument dans un lieu propice au bricolage ! (Certains s'y sont cependant aventurés...)

Pour moi, pour faire vivre ce piano, j'irais au maximum jusqu'à faire recheviller à condition que le sommier ne soit pas fendu, et après avoir préalablement vérifié qu'on peut le faire sonner joliment en rectifiant les feutres et en travaillant la mécanique et ses réglages.
Je laisserais vivre la fente de la table... Au delà, mieux vaut trouver une bonne occasion (il y en a, pas cher, chez les particuliers qui "font de la place", ou un peu plus cher chez un bon technicien piano).
Ceci n'est qu'avis d'amateur ! Il faut aussi penser, au prochain accord, faire venir un technicien capable aussi de faire ces travaux (quelqu'un qui a un atelier, pas seulement accordeur), l'interroger, lui faire ausculter le piano, le faire parler (les vrais techniciens démarrent facilement, ce sont des passionnés pour qui faire renaître un piano est une aventure jouissive !)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Syc0rax

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois #5410 par Syc0rax
Syc0rax a répondu au sujet : Ledan & Christ Restauration?
Salut,

Oui cet enregistrement à été pris avec un magnétophone, application installée sur mon téléphone. C'était en fait pour montrer son fonctionnement, toutes les touches... J'essayerai d'améliorer cela.

En attendant un accordeur viendra, lui demanderai de m'expertiser tout ça.

A+

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 1 mois #5411 par Syc0rax
Syc0rax a répondu au sujet : Ledan & Christ Restauration?
Re
Après expertise, Réparations beaucoup trop chère pour le peu de préstige que représente la marque, le piano restera ainsi, et finira sa vie.

eeet oui... :dry:

Bon il sonne encore bien pour son age, mais n'a plus grande valeur.
merci
a+

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.481 secondes
Propulsé par Kunena