Restauration d'un piano droit Allemand

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois - il y a 7 ans 4 mois #3611 par zirconium
zirconium a créé le sujet : Restauration d'un piano droit Allemand
Bonjour a tous, je vais essayer de vous exposer au mieux mon projet.

J'ai acheter il y a quelques mois un piano droit dans un état moyen en vu de le restaurer.
Je vais donc essayer, dans ce topic, de vous montrer l'objet, l'état d'avancement du projet au fur et à mesure de son avancement, et surtout essayer de glaner vos meilleurs conseils afin que cette aventure ambitieuse aboutisse un jour sur un instrument à peu près jouable.

Présentation:

Il est de marque à priori peu connue. Sur le cylindre est inscrit: "A.LENZ-BERLIN" Si quelqu'un connait cette marque...





Il y a également une inscription à droite de la barre d'adresse et une sur l'arrière de la mécanique:





Vu du piano avec panneau du haut et cylindre enlevés:



Ni connaissant strictement rien en la matière, j'ai décider de me documenter et d'acheter un livre pour apprendre les bases. J'ai choisi le livre de Reblitz et j'ai constater que beaucoup de monde sur ce forum le recommande ce qui me réconforte dans mon choix.
Je l'ai lu en entier et je doit dire qu'il ma passionner...
Fort de mes nouvelles connaissances, j'ai commencer à inspecter le malade pour faire un premier bilan des travaux à envisager.

Résultat:

-4 cordes filés cassées, (3 manquantes, 1 retrouvée au fond du piano).
-1 ou 2 marteaux sont légèrement tordus et frottent contre leurs voisin.
-de nombreux ressorts rappel de marteaux cassés.
-des fissures assez importante dans la table d'harmonie.
-le coté gauche de la mécanique ne repose pas sur la vis hémisphérique prévue à
cet effet, (la patte gauche qui soutient la mécanique lorsqu'on la bascule semble trop haute à cause de cales en plaquage placé en dessous... bizarre).
-les feutres de marteaux sont très marqués par les cordes.
-une fissure sur la calotte du petit chevalet. (une dizaine de centimètre de long des pointes supérieur)

Mais surtout!: le sommier est HS:



De nombreuses fissures (qu'on voit pas très bien sur la photo) sont présentent et les chevilles sont très lâches...impossible de l'accorder.
Le sommier au niveau des basses est recouvert par le cadre mais non-tourillonner.
A ce niveau, les cheville peuvent même être tourner à la main et retirer à la main...

Après cet examen, je décide quand même de faire venir un professionnel restaurateur pour qu'il me donne sont avis général sur l'état de l'instrument.
Je tombe sur une personne sympathique qui à l'air passionné par son métier.
Résultat sans appel: le sommier est absolument mort, aucune solution durable, même à cour terme n'est envisageable.
Si je veut pouvoir l'utiliser, il faut une restauration total dont le coup, si je la fait réaliser par un pro, dépasse de beaucoup la valeur du piano.
je vais donc tenter la restauration moi même, même si je sais d'avance qu'un changement de sommier sur un droit n'est pas une mince à faire...




PS: comment fait-on pour insérer plusieurs images dans le post sans le ré-éditer à chaque fois? (j'ai utiliser le formulaire "joindre une image" mais je ne vois pas le liens se créer dans la zone de texte avant d'avoir confirmer l'envoie du post!?)
Dernière édition: il y a 7 ans 4 mois par zirconium.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois #3613 par zirconium
zirconium a répondu au sujet : Re:Restauration d'un piano droit Allemand
Et bien..., je crois que mon projet ne suscite pas beaucoup d'émoi...
ou alors ce forum est désertique.
Sniff

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois - il y a 7 ans 4 mois #3615 par xavier91
xavier91 a répondu au sujet : Re:Restauration d'un piano droit Allemand
REbonjour Zirco, désolé pour les réponses tardives ; ce forum est petit, bien qu'il bénéficie de plusieurs personnes assez calées ; il faut juste avoir de la patience, et c'est d'ailleurs ce qu'il faut pour ces instruments anciens...


Bonne idée de t'être procuré le Reblitz ; ça se voit d'ailleurs à ton vocabulaire!


En effet, si le sommier est mort, ce n'est pas une bonne surprise. L'as-tu acheté en connaissance de cause? Le problème auquel tu t'attaques est ardu car le sommier fait partie des pièces les plus délicates à extraire, à refaire et à poser. Peut-être eût-il mieux valu nous consulter avant. Le changement du sommier va te demander de tout démonter - et ce travail n'est pas plus compliqué sur les pianos à queue pour lesquels, finalement, il peut être plus intéressant.


Un indice : vu le nom et les coordonnées du revendeur, ce piano est passé par la Grande Bretagne et a dû être importé en France à la mauvaise époque (années 70), où des vendeurs peu scrupuleux ont inondé le marché français d'épaves de provenance outre-Manche avec beaucoup de maquillage.

Pianiste amateur - trois demis Erard 1894, 1897 et Pleyel 1931
Dernière édition: il y a 7 ans 4 mois par xavier91.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois #3616 par Didier
Didier a répondu au sujet : Re:Restauration d'un piano droit Allemand
Le problème sur un piano droit, c'est que le sommier est lié à la structure et au meuble, donc difficile à changer !!!
Regarde sur le forum, il y a des solutions possible en injectant de la résine (je crois) dans les fissures ou en utilisant des tourillons mais cela me semble une opération assez lourde à réaliser.

H. Klein 1902 (n° 18838)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois - il y a 7 ans 4 mois #3617 par zirconium
zirconium a répondu au sujet : Re:Restauration d'un piano droit Allemand
Bonjour et merci de vos réponse (désolé de mon impatience...)
Oui, je l'ai plus ou moins acheté en connaissance de cause, je savais qu'il allait falloir le restaurer même si j'avais un petit espoir que le sommier soit "réparable"...
J'ai bien pensé à ces produits pour redonner de la tenue au chevilles mais les dégâts sont trop avancés pour ça. (et pour le tourionnage, impossible sous le cadre plein dans les basse...et ça serait bon si quelques chevilles tenaient pas, mais là, c'est presque toutes...)
Certes, il aurait été plus intéressant (et surement plus simple) de m'attaquer à un quart de queux mais j'ai fais en fonction des occasions qui se sont présentés à moi, et puis de toute façon je n'ai pas la place pour le moment de loger un piano à queux...
Bref, quoiqu'il en soit, c'est trop tard, l'aventure à commencer, et je sais que je ne me lance pas dans quelque chose de simple. Et puis si le résultat et là, ça pourra toujours faire un tutoriel pour tout ceux qui voudraient se lancer dans la restauration d'un droit (il n'y en a pas beaucoup qui montre le changement d'un sommier de droit):

1er chose: démontage des panneaux avant haut et bas, arrière, cylindre, barre d'adresse...



Le barrage à l'air en très bon état, je n'ai pas constaté de décollement. On voit mieux les fissures de la table mais rien d'alarmant, les barres de table semble bien collées à la table (un ou deux décollement léger, juste aux endroit où les fissures sont les plus larges).

Ensuite: repérage du positionnement de la mécanique, hauteur de frappe sur les cordes par rapport au sillet puis dépose de la mécanique;
Repérage et dépose des touches;
Mise à l'horizontale du piano;
Démontage du plateau... (j'ai été obligé de démonter le chassis pour avoir accès à certaines vis qui tenait le plateau dans les oreilles)



Ensuite, mesure de la charge de chevalet et là...mauvaise surprise...
La charge est négative à beaucoup d'endroits notamment sur le petit chevalet bien que le bombé de la table semble correct.
Décidément, ça se complique...
(j'imagine déjà certain en lisant ça qui doivent se dire: "il est déjà pas dans la merde le zirco, avec son épave...", et il ont peut être bien raison.)
Tant pis, je verrais comment régler ce nouveau problème plus tard, l'heure est pour le moment aux mesures:
Prise de mesure des cordes filées;
Détente des cordes (façon reblitz);
Mesure de tout les diamètre de corde au palmer;
Dépose des cordes:



On y voit quand même plus clair...

Maintenant création d'un gabarit des cordes filées sur papier (je sais pas si c'est très utile dans mon cas, mais mieux vaut trop repérer que pas assez...)
Préparatif à la dépose du cadre:
Nouvelle mesure de la charge: elle est encore plus négative! La tension des cordes devait plus tirer les chevalets vers l'avant qu'elle n'appuyait dessus...
Repérage de la position du cadre;
Nouveau problème! (pfouu, encore...)
La partie gauche du cadre est placer dans un logement creusé dans le coté du piano, il va donc falloir soulever la partie droite en premier et ensuite le dégager(ça, ça va, c'était plus ou moins prévu dans le reblitz).



Mais...la partie droite ne peut pas être soulevé à cause de l'oreille droit qui est placer juste au dessus...De plus, une vis est placé juste en dessous de l'oreille et n'est donc pas accessible...





Pas d'autre choix, il va falloir dégager cette oreille! (problème, le réblitz ne fait pas mentions d'un protocole pour retirer cette pièce...va falloir improviser.)
Apparemment, c'est seulement collé, mais extrêmement bien collé. Je n'ai pas trouvé de vis. J'ai même passez un aimant pour voir si il n'y en aurais pas une caché sous le placage...rien.
Il semble que se soit de la colle chaude à en juger au surplus autour des jointures.
J'ai donc appliqué une solution d'eau et d'alcool tout autour et inséré plusieurs ciseaux à bois en guise de coin par le dessous (là ou on verra peut les marque ultérieurement).
j'ai percé 2 petits trous (dans la rainure qui porte le cylindre), assez profond pour atteindre le plan de joint et pouvoir ainsi il injecter la solution.
j'ai ainsi répété les mouillages à intervalle régulier toute une journée en utilisant une seringue et une aiguille fine pour injecter la solution au plus loin dans joint de colle.
Et miracle, le soir, moyennant quelque effort... crack, l'oreille s'est décollé et assez proprement qui plus est.
J'ai alors pu retirer la vis qui était en dessous et retirer enfin le cadre...



Je vais maintenant partir à la recherche d'une planche de Delignit et du foret adéquat pour les trou de cheville.
La suite au prochain numéro...

Oulàà, il est long ce post! je ne me savais pas si bavard...
Dernière édition: il y a 7 ans 4 mois par zirconium.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 mois - il y a 7 ans 4 mois #3618 par 686GS
686GS a répondu au sujet : Re:Restauration d'un piano droit Allemand
Il m'épate zirconium !



Dernière édition: il y a 7 ans 4 mois par 686GS.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.455 secondes
Propulsé par Kunena