Impression ?

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois #4994 par dorian
dorian a créé le sujet : Impression ?
bonjour,

j'ai un piano electrique ou plutôt electro-mécanique on va dire, un Kawai EP-608 (type Yamaha cp70).
je l'ai accordé moi-même à l'aide d'une clé acheté sur thomann, d'un accordeur et des mes oreilles.

bref aucun rapport mais j'ai depuis toujours remarqué quelque chose, les notes les plus grave me donne l'impression d'être désaccordé. pourtant je vérifie l'accordage souvent, grace à cette sorte de vibration lorsque je joue la même note l'octave du dessus qui vibre de moins en moins vite plus on est accordé (y a-t'il un nom pour ça?) je sais en essayant de serrer/deserrer que ça ne pourra jamais être mieux accorder. puis de plus l'accordeur indique que c'est accordé. donc j'imagine que c'est juste une impression...
mais connaissez vous ce phénomène? est-ce normal? ou est-ce que ça vient des mes oreilles?

avez-vous seulement compris de quoi je parle?

merci d'avance pour vos réponses

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois - il y a 5 ans 3 mois #4995 par zirconium
zirconium a répondu au sujet : Impression ?
Bonjour Dorian.
Je ne suis pas spécialiste mais je vais essayer de t'apporter un début de réponse, les pros complèterons ou corrigerons cette première réponse.

D'abord, la sorte de vibration qui ralentie plus on se rapproche de l'accord s'appelle le battement.
Il résulte du fait que 2 sons ayant une fréquence très proche l'une de l'autre (par exemple 440HZ et 442hz) s'il sont joué simultanément font apparaitre une fluctuation de l'amplitude du son dont la fréquence est égale à la différence des 2 premières (donc 2hz dans mon exemple).


Le phénomène que vous décrivez est parfaitement normal et a pour nom: "inharmonicité".
Un piano (à corde) est un instrument inharmonique. Et c'est justement pour cette raison qu'il n'est pas possible d'accorder correctement un piano avec un simple petit accordeur électronique.

Pour faire simple, une corde accordé à une certaine fréquence émet un son à cette fréquence, (on appelle cela la fréquence fondamentale), mais aussi des fréquences multiples de la fondamentale, (appelé "partiel").
Avec un instrument "harmonique", les partiel sont exactement le double, le triple, le quadruple...de la fondamentale.
Exemple, si on accord le LA à 440hz, cette note émettra également et simultanément sur la fréquence 880hz qui est le premier partiel et comme c'est également la fréquence du LA une octave au dessus, le son de ces 2 notes jouées ensemble sera harmonieux car sans battement.

Sur un piano, c'est différent. La mécanique vibratoire d'une corde fait que le premier partiel (et les autre également), n'est pas exactement égale au double de la fréquence fondamentale.
Dans la pratique:
L'accordeur électronique s'appuie uniquement sur les fondamentale.
Donc si on accorde le LA central a 440hz et le LA une octave au dessus à 880hz, le premier partiel du LA 440hz n'étant pas exactement à 880hz, si on joue ces 2 notes ensemble, on entendra un battement.
Et si on accorde ces 2 note de façon à ne plus entendre de battement (on dit accorder en octave juste), alors les tierce, les quintes...sonneront avec des battements.
Ceci explique que pour accorder un piano correctement, il faut nécessairement qu'il existe des battements entre les quintes, les tierces ou les octaves et tout l'art de l'accordeur est de répartir ces battements de façon à ce que la partition soit harmonieuse.
Comble de la difficulté: chaque piano à sa propre inharmonicité, et elle n'est pas la même dans le grave que dans l'aigu d'un même piano, ce qui explique que l'accordeur adapte son accordage à chaque piano, d'où l'impossibilité d'accorder avec un accordeur électronique.

Donc pas de souci, vos oreille vont bien!!
Dernière édition: il y a 5 ans 3 mois par zirconium.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #5045 par Accordeur-Bruxelles
Accordeur-Bruxelles a répondu au sujet : Impression ?
Bonjour,
Vous essayez d'accorder un piano vous-même, avez-vous suivi une formation pour cela ?
Seul une clé d'accord et un accordeur électronique ne suffisent pas.
Un accordeur de pianos doit avoir reçu une formation de 3 ans pour être diplômé.
En suite, c'est l'expérience acquise qui confère à l'accordeur sa connaissance de plusieurs pianos, de toutes marques et de tous modèles.
Plus on accorde, plus on acquiert les mouvvements, l'entraînement de l'oreille, des gestes justes et les plus adéquats pour caler les chevilles.
Un bon accordeur est quelqu'un qui travaille à l'oreille uniquement et son sens du toucher doit être des plus aiguisé.
Il convient aussi de déterminer quel modèle d'accordeur électronique vous possédez et quelles en sont les qualités et les possibilités.
Lorsque l'accordeur électronique n'est pas configuré, il ne donnera qu'une valeur nominale des fréquences. De plus, l'accordeur électronique ne tient alors pas compte de l'inharmonicité du piano.
Le piano est l'instrument le plus inharmonique qui soit.
C'est pourquoi vous entendez des harmoniques présentes sur chaque corde. Le tout est de savoir comment les faire sonner le "moins faux possible".
Un piano n'est pas un instrument dont l'accord est juste.
Au départ, à partir du "la" 3, accordé à la fréquence du diapason 440 Hz, il convient de réaliser une partition entre le "la" 440 Hz et le "la" 2 de l'octave inférieure devant sonner uniformément, sans battement par rapport au "la" 3.
Une fois cet intervalle réalisé, il convient alors d'effectuer une partition : (répartition des différentes fréquences des notes par élargissement des quartes et raccourcissement des quintes + contrôle des tierces qui, doivent avoir un battement progressivement plus rappide, plus on monte au sain de la partition).
Si vous avez tenter d'accorder votre piano sans avoir réalisé une belle partition à partir de laquelle les octaves doivent être accordées avec à chaqque fois une vérification des battements des quartes, des quintes, des quinzièmes, des tierces, des sixtes et des dixièmes, il est alors très normal qu'une fois arrivé au régistre grave, vous ne parveniez plus à entendre le son le moins faux possible.
Donc, le phénomène que vous décrivez dans votre message est tout à fait normal.
Mon conseil : faites appel à un accordeur qualifié et exigez de lui qu'il accorde votre piano à l'oreille exclusivement, sans assistance de machines électronique ou tout autre logiciel d'accord chargé sur un smartphone et que sais-je.
Ce n'est que de cette façon-là que vous aurez un bel accord, tenant compte des harmoniques propre à votre piano.
Tous les pianos ont leur propre inharmonicité et il n'y en a pas 2 identiques, en ce compris les pianos de même marque et de même modèle mis côte à ccôte.
J'espère avoir pu répondre de manière objective à votre question,
Bien sincèrement,
Alain de Rhode, Accordeur de pianos, Bruxelles et 2 brabants
Blog :
http://accordeur--Bruxelles.blogspot.com/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.278 secondes
Propulsé par Kunena