EasyDiscuss

Social Collaboration Tool, powerful Joomla Forum Extension
  1. Fabrice GOSSART
  2. où et comment acheter des pièces détachées
  3. lundi 1 décembre 2008
  4.  S'abonner via e-mail
Trouver des pièces détachées pour un non professionnel reste toujours un parcours du combattant.
meme à l'étranger c'est limite pour avoir des pièces détachées.

Ou alors ne devrait on pas essayer de créer une association à but non lucratif.
Peut etre avec ce statut nous aurions des possibilités de nous équiper au tarif professionnel, et surtout d'avoir le DROIT d'acheter des pièces outillage.*

Quelqu'un serait tenté ? ou autres idées ?
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Moi, je veux bien participer activement à ce genre d'association. Je pense en effet que c'est une bonne idée. Cependant, je ne suis pas sur que celà règle l'ensemble des problème, car il faudrait aussi avoir des contacts chez les fournisseurs. Des idées ?

Musicalement
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Je veux bien vous fournir en piéces, monter un association ne vous donnera rien il faut donner son Kbis aux fournisseurs, pour les fournitures il faut peu de chose par contre l'outillage est tres cher même pour un pro mais presque tout peut etre fait soi même,

Apres lecture de plusieurs post vous partez avec une idée de remplacement de tel ou tel pieces sans s'occuper du reste alors qu'il faut avoir une vision globale de l'état du piano avant de commencer une réparation sinon vous allez dépenser pour refaire un élément alors que le reste est mort, toujours commencer par faire un état des lieux avant de se lancer.

Michel
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Pour les association, en général, le Kbis est remplacé par la copie de la publication au JO et une copie des status. C'est ce que je faisait dans une association de musique pour l'acquisition d'instrument directement des constructeurs.
Cependant, si tu es d'accord pour fournir des pieces, je pense que cette solution est simple.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
si tu es professionnel Michel et que tu peux avoir des pièces pourquoi pas.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
L'association est, à mon goût, une excellente idée, pour bénéficier de certaines réductions accordées uniquement aux professionnels, mais c'est aussi et surtout, pour établir une identité morale, au même titre que les sociétés.

J'ai appelé GUILLEMENOT pour lui demander s'il vendait aux particuliers ; il m'a répondu en souriant "peu importe à qui je vends, dès lors que la marchandise est payée". Pour info, 60 mètres de corde aiguë (en rouleau de 500 gr) : 15 euros ; 88 mouches en feutrine (épaisseur 5 mm) : 10 euros ; une corde grave filée (sur commande) : 10 euros. Ce sont des prix indicatifs, auxquels il faut certainement rajouter la TVA.

Lorsque j'ai restauré ma maison, je suis allé voir le fournisseur des professionnels du B.T.P. J'ai expliqué mon projet, et on m'a ouvert un compte pour particulier. Je payais comptant, je ne pouvais pas récupérer la TVA, mais je bénéficiais de tarifs jusqu'à 10 fois moins cher que dans les magasins de bricolage.

J'ai créé un club auto en 1994 et le comptoir AD m'a remis des cartes de réduction à l'attention des membres permettant des réductions de 5 à 20 % sur les fournitures. A chaque nouvelle inscription, le membre recevait sa carte de réduction.

Une autre association que j'ai créée en 1987, dont l'objet est la communication, a même remporté des marchés publiques.

Si le marchand a pignon sur rue, l'accès est ouvert à tous : professionnels, associations ou particuliers. Ce qui fera la différence, ce sont les modalités de paiement et les tarifs (les associations et les particuliers paient la TVA en sus, alors que les professionnels la récupèrent).

L'association n'achète pas pour revendre en faisant du bénéfice ; c'est le but non lucratif. Elle peut acheter en gros et revendre à prix coûtant ou permettre à ses membres de bénéficier de certains avantages dans la mesure où les achats sont en rapport avec l'objet de l'association.
L'association doit aussi permettre à des non-membres d'acheter chez elle ou avec elle, ou c'est tomber dans l'exclusion et compromettre le but poursuivi par l'association.
Si l'association effectue des actes de commerce, elle ne doit pas faire concurrence aux commerçants dont c'est l'activité principale ; le commerce doit rester une activité occasionnelle

Acheter à vil prix pour revendre en faisant un bénéfice au passage est malsain : c'est pourquoi l'association garantit une transparence des comptes, accessibles à tous les membres.

Nous, les amateurs, nous n'avons pas la prétention de remettre un piano antique, ancien, récent ou moderne à neuf. Notre seule volonté, c'est de jouer avec un instrument en bon état, pas de spéculer.

Cette future association permettraient alors :

- d'organiser un déménagement de piano pour une personne seule,
- une animation pour la fête de la musique,
- des échanges de rouleaux,
- des cours de piano,
- des réparations top-chrono,
- d'accorder un piano,
- des achats en gros aux meilleurs tarifs,
- l'aide à l'achat d'un piano d'occasion,
- la publication de petites annonces,
- la vente ou l'échange de partitions,
- l'organisation d'une grosse bouffe autour d'un piano,
- etc...

chacun pouvant faire valoir ses compétences dans les différents domaines qui touchent le piano et le pianola, en les partageant avec d'autres.
Rajouter dans le forum le numéro de département d'appartenance du membre permettra de rassurer et d'aider pas mal de personnes qui cherchent la proximité.

Le numéro d'enregistrement de l'association au Tribunal d'Instance vaut un KBis.
Les statuts types sont en ligne sur le Net. Un "copier-coller" suffit.
Les seuls frais sont la publication dans un journal d'annonces légales.
Les obligations principales : une assemblée générale chaque année avec des élections, la validations des comptes (soustraction / addition).

L'histoire d'une copie du KBis ou d'enregistrement, c'est valable à Auchan quand on paye avec un chèque d'association ou un chèque de société, sinon on n'obtient pas de facture.

Je suis prêt à te suivre Fabrice pour une association, à condition que l'adhésion ne dépasse pas les 1500 euros (en billets de Monopoli). Les frais d'adhésion sont avant tout destinés à couvrir les frais administratifs : enregistrement, courriers, compte bancaire, cafés à la brasserie...

Discussion susceptible d'être modifiée :cool:
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
c'est à réfléchir, car Michel Condette semble aussi être d'accord pour nous fournir du matériel.
Sinon il suffit aussi de se déclarer autoentrepreneur (à partir du 1er janvier 2009) dans la réparation de pianos (aucun diplome n'est nécessaire) pour avoir un n° de TVA et pouvoir alors commander en gros.
Le fait de réserver la vente aux professionnels est donc facilement détournable et ridiculement protectionniste.
Avec ce nouveau statut professionnel, si on n'a pas de CA on n'a pas de charges ! donc une entreprise peut acheter sans vendre.

Ceci dit l'association pourrait etre sympa pour rendre d'autres services, mais le problème est aussi que nous sommes tous dispersés au 4 coins de la France
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Bonjour,
C'est à vérifier en leur posant la question mais il me semble que des fournisseurs comme Paolin à Bergerac ou Manceau ( http://www.manceaux-guillemenot.fr ) à Paris vendent des fournitures et de l'outillage aux particuliers.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Créer une micro-entreprise est un non-sens.

Si le fournisseur est "un grossiste" dans ses statuts, il a le droit de refuser de vendre à des particuliers. Mais il fait son choix. Ainsi, il vend à qui il veut : les professionnels en priorité, les particuliers en secondaire.

La micro-entreprise n'a pas de numéro de TVA puisqu'elle est régie par l'article 293 du CGI : tout est payé et revendu TVA incluse.

Ce statut demande beaucoup d'attention dans la gestion, l'expertise des comptes et tout le toutim inhérent aux entreprises (impôts, charges, taxes, frais, etc...). L'exonération des charges n'est valable que pour 1 année. Mais comme les textes réglementaires changent toutes les 5 minutes au pays de Charlemagne, après le 1er janvier 2009, il y aura des surprises.
Quant au chiffre d'affaire, les pertes, comme les profits, rentrent en ligne de compte : faites chauffer les calculettes...

http://www.pme.gouv.fr

Bon courage pour acheter et revendre seulement 60 mètres de cordes, 88 mouches et une bande de feutrine rouge quand l'autre la veut couleur vert sapin, le tout sur une année fiscale.

Dans le cadre d'une association, peut importe où sont situés les membres ; on n'est pas obligé de se rencontrer tous les week-end !

Le plus simple est de trouver toutes les adresses de vendeurs de pièces détachées par régions en France ou à l'étranger, qui acceptent de vendre aux particuliers. Certes, les tarifs ne seront pas les mêmes, mais chacun pourra avoir son rouleau de corde sans crier famine.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
j'ai un statut de micro entreprise (travailleur indépendant) dans le domaine informatique, tout en étant également salarié.

En régime Micro BIC pas de TVA, bien sûr, par contre tu te trompes steiffano, j'ai bien un numéro d'identification TVA.
Un entreprise qui ne fait pas de CA ne paie pas de charges, je confirme, et ce sera d'autant plus vrai avec le nouveau statut auto-entrepreneur.
Il n'y aucune gestion, c'est un régime simplifié, pas de compta.

Voila, pour cette petite mise au point.

Maintenant il est vrai que le plus simple c'est bien d'acheter comme particulier.
Je voulais juste témoigner que les fournisseurs de pièces détachées qui ne veulent pas vendre aux particuliers sont d'un autre temps.
Surtout avec le web et la VPC...
Et donc pour quelqu'un qui souhaite restaurer 1 piano par an, il est peut etre rentable d'acheter quelques pièces au prix de gros.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
bonjour a tous
Je suis intéresse par la constitution d'une association il faudrait voir s'il y a suffisamment d'adhérents, de créer une fédération avec une antenne par région et un groupement d'achats.
l'idée est a réfléchir.
Alain.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
JOYEUX NOEL à tous[/color] :D
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
veux tu dire que tu as déjà créé une association pour le piano ? où va tu seulement le faire ?

Parce que je comprends pas trop, tu dis que tu as présenté les statuts...
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Non, je n'ai pas créé d'association pour le piano.

Je n'ai pas non plus l'intention de le faire, seulement d'y participer si besoin est. Les noms que je cite sont "des pistes", "des idées".

Les associations que je préside n'ont rien à voir avec le piano. Néanmoins ce statut permet d'avoir le même accès que pour les professionnels.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
ok, je pensais donc avoir mal compris, ce qui m'étonnait que tu sois allé aussi vite.
Mais par contre effectivement ton expérience confirme qu'avec un statut associatif ou professionnel des portes s'ouvrent chez les grossistes.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Je remets à jour l'idée d'association. Est-ce un bon plan pour pouvoir se procurer des pièces détachées en prix de gros ?
Comment se passerait la revente, l'expédition ?
qui est intéressé ?
Car aujourd'hui nous sommes plusieurs à vouloir démarrer, mais mis à part ceux qui sont sur Paris et qui peuvent acheter chez Guillemenot, comment font les autres ?
Je vais contacter Guillemenot et quelques fournisseurs pour savoir dans quelle mesure ils seraient prêts à travailler avec une asso.
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
j'ai appelé Manceaux Guillemenot - très sympas au téléphone en tout cas -
Je vais recevoir leur tarif par courrier.

j'ai également contacté baumgartel en Allemagne, j'attends une réponse.

j'avais aussi demandé à Michel Condette si çà l'intéressait de vendre (voir ci-dessus).
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
je me fournis chez Manceaux Guillemenot et les tarifs sont les mêmes que pour moi, donc commander directement chez lui et ne vous embarrasser pas d'une association
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
Ok.
Concernant BaumGartel, le catalogue de pièces semble bien fourni, mais je pense que nous aurons tout intérêt à prévilégier Manceaux Guillemenot.

Et à l'occasion d'un passage à Paris j'irais lui rendre visite...

Concernant les cordes, comme tu l'avais dit, il y a beaucoup de diamètres différents !
Pour celui qui doit ne faire qu'un seul piano finalement est ce bien rentable d'acheter des couronnes complètes de chaque fil ?
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
J'ai rendu visite à la société Manceaux-Guillemenot à Paris ce jour. :)

Un accueil très sympathique par Monsieur Manceaux dans une échoppe typiquement parisienne où il y a tout, absolument tout pour réparer et rénover son piano. :cool:

J'y ai acheté les mouches de touches : un set de 88 en 5 mm (les vertes) et une centaine de petites (des rouges) pour les guides et la tringlerie des commandes du Simplex. Le tout pour 15 euros TTC. :P

Alors si vous recherchez de la pièce, du casimir aux ressorts, en passant par les "vrais" outils, les feutres, les étouffoirs, les lanières, le placage en bois et même de la pièce d'occasion, mais aussi et bien sûr les cordes en rouleau de 60 mètres pour les différents types de pianos (antique, ancien, récent, moderne), la colle et même des anches pour harmonium (j'ai un Mannborg de 1895), n'hésitez pas. Il y a bien entendu le REBLITZ cité à la fin du tarif qu'il m'a remis... :D


Contactez ce professionnel qui sait répondre à toutes les questions et attentes, et accepte de vendre à TOUS les amoureux du piano, qu'ils soient professionnels ou amateurs.

http://www.manceaux-guillemenot.fr
85 rue Pascal 75013 PARIS
01.43.31.03.47.

marc.manceaux@club-internet.fr

Fabrice, il ne t'a pas oublié. ;)
Réponse acceptée En attente de modération
0
Votes
Annuler
J'ai rendu visite à la société Manceaux-Guillemenot à Paris ce jour. :)

Un accueil très sympathique par Monsieur Manceaux dans une échoppe typiquement parisienne où il y a tout, absolument tout pour réparer et rénover son piano. :cool:

J'y ai acheté les mouches de touches : un set de 88 en 5 mm (les vertes) et une centaine de petites (des rouges) pour les guides et la tringlerie des commandes du Simplex. Le tout pour 15 euros TTC. :P

Alors si vous recherchez de la pièce, du casimir aux ressorts, en passant par les "vrais" outils, les feutres, les étouffoirs, les lanières, le placage en bois et même de la pièce d'occasion, mais aussi et bien sûr les cordes en rouleau de 60 mètres pour les différents types de pianos (antique, ancien, récent, moderne), la colle et même des anches pour harmonium (j'ai un Mannborg de 1895), n'hésitez pas. Il y a bien entendu le REBLITZ cité à la fin du tarif qu'il m'a remis... :D


Contactez ce professionnel qui sait répondre à toutes les questions et attentes, et accepte de vendre à TOUS les amoureux du piano, qu'ils soient professionnels ou amateurs.

http://www.manceaux-guillemenot.fr
85 rue Pascal 75013 PARIS
01.43.31.03.47.

marc.manceaux@club-internet.fr

Fabrice, il ne t'a pas oublié. ;)

Pour toi et tous ceux qui y vont de la part de notre forum, je ne promets bien sûr pas de remise de la part de M. Manceaux ! mais seulement de savoir si ce forum aura pu lui servir aussi ne serait-ce qu'un peu.
Il compte continuer à développer sa vente aux particuliers, à condition toutefois que l'on sache ce que l'on veut acheter (un minimum de connaissances)
Je l'ai contacté et proposé de mettre son tarif en ligne, ce que je n'ai toujours pas fait d'ailleurs.
Je vais essayer de réparer rapidement.
Pour ceux qui le désirent je peux déjà le transmettre par email
  • Page :
  • 1
  • 2


Il n’y a encore aucune réponse faite pour cette discussion.
Cependant, vous n'êtes pas autorisé à répondre à ce message.