Restauration Farrand

Plus d'informations
il y a 7 ans 3 mois - il y a 7 ans 3 mois #3583 par jclj
jclj a répondu au sujet : Re:Restauration Farrand
L'installation pour filer est très "bricolage". Perceuse boquéee dans un étau d'un coté, système avec roulement à bille et tendeur à l'autre bout du garage...







Le cuivre de bobinage de transformateur est bien recuit, très souple. A la différence du fil pour piano, il est recouvert d'un émail isolant de quelques microns.
On peut facilement mesurer le diamètre du cuivre sur la corde d'origine en comptant les spires sur une longueur de quelques centimètres.

Les cordes ont une sonorité un peu moins métallique que les cordes d'origine.

Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 7 ans 3 mois par jclj.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 3 mois #3584 par Didier
Didier a répondu au sujet : Re:Restauration Farrand
C'est génial comme "bricolage" !
Et le résultat est là !

Concernant la sonorité moins métallique, je pense que le recuit du cuivre y est pour quelque chose. L'émail isolant ne doit pas avoir d’influence sensible sur la sonorité du fait de sa très faible épaisseur mais si c'était le cas, il suffirait de passer rapidement un coup de chalumeau sur le fil pour faire disparaitre cette couche d'émail.

Bravo !

H. Klein 1902 (n° 18838)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 3 mois - il y a 7 ans 3 mois #3585 par jclj
jclj a répondu au sujet : Re:Restauration Farrand
La restauration se poursuit...

Polonaise en LA de Chopin :


On peut donner une certaine expression selon la manière de pédaler... Mais ça reste très "mécanique".

C'est quand même étonnant... :-)
Dernière édition: il y a 7 ans 3 mois par jclj.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 3 mois - il y a 7 ans 3 mois #3588 par alex2612
alex2612 a répondu au sujet : Re:Restauration Farrand
Didier écrit:

C'est génial comme "bricolage" !
Et le résultat est là !

Concernant la sonorité moins métallique, je pense que le recuit du cuivre y est pour quelque chose. L'émail isolant ne doit pas avoir d’influence sensible sur la sonorité du fait de sa très faible épaisseur mais si c'était le cas, il suffirait de passer rapidement un coup de chalumeau sur le fil pour faire disparaitre cette couche d'émail.

Bravo !

OUi tres ingenieux. bravo Pour la sonorité c'est normal les cordes se fatiguent avec le temps .
elles deviennent "creuses" ou vides, les harmoniques ne se développent plus correctement, surtout sur des cordes filées: déformation du cuivre. Je te conseille de filer toi même un maximum de cordes si tu arrive a un bon résultat.
Donne moi les diamètres (ame acier et cuivre) , je te dirais si c'est possible.
l"email de joue pas de role a part pour le filage . as tu pesé la corde.? de quel diametre est ton fil de cuivre?
Dernière édition: il y a 7 ans 3 mois par alex2612.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 3 mois #3589 par 686GS
686GS a répondu au sujet : Re:Restauration Farrand
jclj écrit:

C'est quand même étonnant...


Et même fascinant !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 3 mois - il y a 7 ans 3 mois #3590 par jclj
jclj a répondu au sujet : Re:Restauration Farrand
"as tu pesé la corde.? de quel diametre est ton fil de cuivre?"


Je n'ai pas pesé les cordes. Les 2 cordes refaites étaient faciles :
Si bémol (2ème octave) : Cuivre de 0,35 mm de diamètre, acier de 1,00 mm, bobinage sur 90 cm.
Ré (3ème octave) : Cuivre 0,20 mm de diamètre, acier de 1,00 mm bobinage sur 87 cm.


Je ne compte pas en changer d'autres pour l'instant, la sonorité n'est pas si mauvaise que ne le laisse entendre la vidéo précédente (caisse du piano ouverte et micro de piètre qualité).


En priorité, je voudrais revoir les soufflets dont l'importance sur l'interprétation me semble primordiale (régulation de pression du moteur, variation de pression sur les touches hautes et basses).

Je suis étonné par les possibilités d'expressions (qui n'égaleront jamais un vrai pianiste, heureusement). Il doit y avoir une technique pour obéir aux nuances "P", "FF", point d'orgue,... qui apparaissent sur le rouleau. Peut être pédaler en mesure... ?
Quant à "con fuoco", "con anima",... je ne vois pas trop comment on peut les exprimer depuis le pédalier. :-)


Sur un rouleau, il y a les instructions du compositeur, pour cette gentillette "Liebeswalzer" Op57 de Maurice Moszkowski.

Est-ce un autographe du vrai Moszkowski (qui était polonais et aurait écrit en Français ?). Est-ce lui même qui aurait tracé le trait rouge donnant le tempo... ?


Au départ, je pensais que le pianola était un simple "bastringue" qu'un aspirateur pouvait jouer...
Tout cela est passionnant...




Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 7 ans 3 mois par jclj.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.451 secondes
Propulsé par Kunena