H.KLEIN PARIS

  • plu
  • Portrait de plu Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 5 ans 1 mois #4732 par plu
plu a créé le sujet : H.KLEIN PARIS
Bonjour à tous

Mon piano est un H.Klein Paris, médaillé d'or, mais ça j'ai bien compris qu'ils l'étaient tous plus ou moins.
Le N° de série est 3014 sur une barre du barrage avec l'inscription: J.Gabriel à 10 cm en dessous du N° de série.
L'envers du cylindre porte à la craie l'inscription "Oury".
La premier touche grave du clavier porte le tampon OURY, paris 17éme, et au crayon de papier : Klein, thévenan 02/01/1943.

Je me demande bien quel est le vrai facteur de mon piano et en quelle année il a été fabriqué.

Ceci dit le cadre en fonte (sans aucuns marquage), les cordes parallèles, la mécanique à baïonnette, les touches en ivoires.

A priori, mon H.klein a déjà été réparé puisque trois marteaux sont différents des autres. Et je ne sais pour quelle raison la table d'harmonie porte moultes rayure et est recouvert d'un étrange vernis appliqué semble-t-il à la va vite. Les barreaux du barrage sont pleins de colle. Des énormes coulure de colles sont visibles un peu partout coté barrage. Un vrai travail de porc. Incroyable.

Néanmoins, tout est fonctionnel même si les feutres des étouffoirs sont à changer, les marteaux à poncer. A ce propos je trouve la redescente des marteaux sur leur barre de repos très bruyante d'autant que ceux-ci rebondissent plusieurs fois dessus, j'en ai déduit qu'il me fallait changer le feutre de la barre de repos des marteaux, ais-je raisons?

Voilà c'est mon premier piano, pas très en forme, visiblement d'une qualité moyenne qui lui a quand même permis d'atteindre 100 ans, et ce piano à l'histoire mystérieuse, moi, je l'aime.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 1 mois #4739 par xavier91
xavier91 a répondu au sujet : Re: H.KLEIN PARIS
Bonjour, bienvenue,

ton piano a visiblement été réparé, chaque facteur ayant "signé".

Les rayures doivent être des traces de flipotage. Pour cela, le piano a été démonté entièrement (y compris le barrage).

H. Klein est le facteur existant le plus ancien de la planète! Voir www.pianos-klein.com/

Pianiste amateur - trois demis Erard 1894, 1897 et Pleyel 1931

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 2 jours #4803 par Didier
Didier a répondu au sujet : Re: H.KLEIN PARIS
Avec le n° de série 3014 il serait donc antérieur à 1890 avec un cadre en fonte, il aurait donc plus de 123 ans.

Le mien n'a que 111 ans. :-)

H. Klein 1902 (n° 18838)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • plu
  • Portrait de plu Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 5 ans 17 heures #4813 par plu
plu a répondu au sujet : Re: H.KLEIN PARIS
Bonjour Didier,

C'est tout de même incroyable, 123 ans....Si seulement il pouvait parler et me raconter tout ce qu'il a vu!


En tout cas ton estimation de 1890 me va bien puisqu'elle correspond pile à la date inscrite sur l'étiquette de la mécanique.

Le tien est-il en parfait état?

Pour ma part j'ai remplacé le feutre de la barre de repos des marteaux, j'ai commencé le ponçage des marteaux (c'est très long et cela me demande beaucoup d'attention). les étouffoirs attendront. Ce qui m’inquiète c'est plutôt le jeu dans les pivots. Les réglages vont être extrêmement fastidieux.

Je reçois ma clé d'accord fin de semaine....ça va m'occuper tout ça...

Comment as-tu su pour le N° de serie?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 13 heures - il y a 5 ans 13 heures #4814 par Didier
Didier a répondu au sujet : Re: H.KLEIN PARIS
Bonsoir plu,

Pour dater ton piano, il existe ce lien qui permet d'estimer la date de fabrication:
www.cartlamy-piano.fr/index.php?option=c...emid=3&limitstart=70

On y voit que ton piano est de 1890 ou même antérieur à cette date.

Quant au mien, j'ai ouvert un sujet sur ce forum, mais je le rénove à temps perdu, il y a les casimirs des mortaises à refaire, c'est un long travail. Le placage de l’ébénisterie est également en mauvais état sur un des côtés. Par contre, le piano est accordable et jouable, il tient très bien le diapason 440.

Comme pour le tien, le feutre de la barre de repos était bon à changer et le ponçage des marteaux a été fait également.

Et pour réaliser l'accord, le plus délicat est le calage de l'accord pour assurer sa stabilité dans le temps.

Mais, tu verras, il y a des spécialistes sur le forum donnant de très bons conseils. Et également le Reblitz qui est indispensable.

A propos du jeu dans les pivots, il y a de bons conseils pour tenter de le réduire avec un mélange d'eau et d'alcool qui regonfle le feutre sinon il faudra changer le feutre.

Lis bien tous ces conseils, ils sont souvent très pertinents et efficaces.

Bon courage pour ta rénovation et n'hésites pas à en communiquer l'avancement sur le forum, tout retour d'expérience est enrichissant pour celles et ceux qui souhaitent faire revivre le piano de leur enfance.

H. Klein 1902 (n° 18838)
Dernière édition: il y a 5 ans 13 heures par Didier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • plu
  • Portrait de plu Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 4 ans 11 mois - il y a 4 ans 11 mois #4893 par plu
plu a répondu au sujet : Re: H.KLEIN PARIS
Alors voici l'avancement de la remise en fonction de mon piano:

1) j'ai resserré toutes les vis du cadre et toutes celles apparentes dans le piano, résultat fini les bruits parasites et autres grésillements qui me faisaient mal à la tête et aux oreilles lorsque je jouais.

2) J'ai passé la mécanique à la soufflette, et resserré toutes les vis de la mécanique, résultat fini les 1000 et uns cliquetis de la mécanique.

3) j'ai changé le feutre de la barre de repos des marteaux, résultat fini les 1000 et uns rebonds bruyants des marteaux sur leur barre de repos.

4) via le site piano self service, j'ai commandé une clé d'accord, la moins cher, mais le canon n'est pas le bond. Selfservice a cependant livré en temps et en heure. j'ai donc commandé une autre clé (juste le canon) chez musimarket, Lequel fut livré en temps et en heure.

5) j'ai pris en référence la note qui me semblait la plus juste et j'ai remonté les autres notes, octaves par octaves, puis fait des ajustements selon les tierces et les quintes.

6) J'ai poncé les marteaux, mais avant de poncer chaque marteaux, j'ai examiné les traces laissées par les cordes sur les marteaux. Certains marteaux ne frappaient pas toutes les cordes j'en ai donc profité pour décalé les fourches des marteaux concernés afin que ceux-ci frappent bien toutes les cordes. Puis j'ai effectué le ponçage.

7) J'ai profité que la mécanique soit déposée pour vérifier la souplesse des étouffoirs. En effet il y avait sur certaines notes, des grésillement lorsque je relâchais la note, et donc lorsque les étouffoirs rentraient en contact avec les cordes. Certains étouffoirs avait durcis comme une éponge trop sèche. Quelque chose avait semble-t-il coulé dessus, puis séché. J'ai d'abord voulu les piquer pour les assouplir mais ça n'était pas commode. Finalement je les ais légèrement poncés, ce qui a bien assoupli la surface. Cette fois il n'y a plus aucuns bruits parasites.

8) j'ai éteint la chaudière, la température ambiante est passée de 20-21 à 15-16 degrés, les notes que j'ai remonté sont devenus trop hautes, les marteaux se sont mis à grelotter...le piano est devenu injouable.

9) j'ai donc essayé de régler les attrapes en jouant sur les attrapes, et les boutons d'attrape, mais sans les outils adéquats je n'y arrivait pas. Face à cet échec j'ai contacté un accordeur réparateur qui devait venir me faire un devis pour le réglage des attrapes. En fait de faire le devis il m'a montrer comment régler tout ça. Il suffit dans la plus part des cas de régler les pilotes puis ensuite de jouer sur les attrapes. Problème réglé.

Petite parenthèse: j'ai profité de la présence de cet expert (ce Mr bientôt à la retraite a pignon sur rue à brive et connais parfaitement les vieux pianos de 1800 à 1900 ) pour lui faire voir une fente dans un renfort du cadre métallique. La fente part d'un trou de vis, est parallèle au renfort et mesure 4 cm. J'étais très inquiet à ce propos, et en fait , selon l'expert, y a pas de problème, ce n'est pas grave. Ouf.
De même je lui fait part de mon inquiétude au sujet des cordes filées mortes, et je lui demande s'il n'y a pas de décollement au niveau de la suspension du chevalet, Mr regarde attentivement et me rassure, pas de problème. Du cou il me dit que toutes les cordes des basses sont a changer et que cela couterait dans les 250 euros maxi. Finalement l'accordeur repartit sans même m'avoir fait de devis, et après m'avoir expliqué plein de trucs et anecdotes...sympa.

10) Pour ces cordes filées mortes, j'ai essayé sur deux cordes la technique évoquées dans le reblitz. j'ai donc décroché les cordes de leur pointe d'accroche, et je les ai enroulées sur elles mêmes jusqu'à obtenir une boucle de 15 cm de diamètre environ. Puis je les ai remontées....MIRACLE, elles sonnent!!! Alors qu'avant le son s'étouffait de lui même instantanément. Bon ça sonne mieux certes, mais je trouve que ça ne sonne pas fort quand même. Je ferais faire des cordes neuves un peu plus tard.

11) Le piano a un plaquage en palissandre de rio, tout taché, l'essence de térébenthine a parfaitement nettoyé le plaquage qui est maintenant brut, mais les taches sont toujours là...je chercher une solution à ce problème, je vais essayer la laine d'acier la plus fine possible...je ne vois pas d'autre alternative...

Voilà, pour le moment, où en sont les aventures de mon piano.

PS: si comme moi, vous êtes étonné du manque d'information au sujet des mécaniques à baïonnette, sachez qu' en anglais les expression "overdamper", "overdamped mechanism" ou encore "birdcage" ce rapporte à ce type d’étouffoirs.
Dernière édition: il y a 4 ans 11 mois par plu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.297 secondes
Propulsé par Kunena