Mortaises et dressage de mon clavier (Erard "0")

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 mois #3892 par Lurey
Bonsoir,
Depuis mon retour de la montagne (...où il a la chance de demeurer !) je rumine la reprise du clavier de cet Erard 1/4 de queue 1927.
Le premier défaut est le jeu latéral des touches : je pense refaire les feutres de mortaise.
voilà des photos de l'existant :

Mortaise de balancier, mortaise d'enfoncement, cravate.
Je ne toucherai pas à cette dernière articulation, elle ne montre pas de jeu particulier, la liaison se "clipse" fermement. J'ai remarqué au passage qu'elle est garnie en feutres et non en peau (comme le blog Balleron les montre là ). Réfection antérieure ? ou changement depuis le modèle de 1919 ?
Pour les mortaises, pas de capsule au balancier. Les casimirs sont de couleur et d'épaisseur différente. J'ai du mal à mesurer précisément ; J'ai décollé un bout de chaque, et par comparaison avec des empilements de mouches au calibre connu, j'ai l'impression que le rouge (balancier) fait 1 mm, le blanc (enfoncement) fait plus, 1,1 ou peut-être 1,2 mm. Il va falloir que je commande le matériel avant de repartir là bas à l'automne, comment savoir plus précisément ? (à moins de commander les 3 épaisseurs (1 - 1,1 - 1,2) pour être sûr d'avoir les deux bonnes...)
Pour la colle, colle d'os chaude, si j'ai bien lu différents documents ? surtout pas les colles blanches actuelles (diluées à l'alcool, ou au vinaigre blanc) ?

Enfin, j'ai imaginé me fabriquer en attendant les cales nécessaires...
- faut-il que leur épaisseur soit celle des pointes, ou un peu moins (pour ne pas trop écraser le casimir au collage) ou au contraire un peu plus (au risque de tasser le casimir) ?
- le pire, c'est que je suis rentré sans avoir mesuré les diamètres des pointes (pas de pied à coulisse sur place...) ... qui sait me dire ? la mécanique du "O" que j'ai chez moi n'est pas du tout la même, clavier compris (signée Schwander)

demain, je vous parlerai de mes mouches, j'ai aussi des interrogations... (Flytox interdit !)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 mois #3893 par Lurey
...Avant de parler mouches, un préalable au travail sur le clavier : le dégager du reste de la mécanique.
Cette mécanique ne semble pas prévue pour démonter d'un bloc tout ce qui "se pose" sur le clavier, comme par exemple sur mon pleyel où en trois écrous, sur les montants latéraux et le support central de la mécanique, on désolidarise l'ensemble mécanique du clavier.
Là, les montants semblent vissés par dessous au châssis de clavier, les supports intermédiaires sont très fins - bien qu'en bois.
J'imagine dévisser et démonter la barre portant les marteaux (bm), puis la barre de repos (br), puis la barre portant les chevalets (bc) avec déclipsage de chaque cravate, pour n'avoir plus que le clavier sur son châssis...
Est-ce exact ? quelles sont les précautions à prendre ?
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 mois - il y a 6 ans 5 mois #3894 par Lurey
Bon, venons-en aux mouches…
1) Comme dit dans mon premier post , mon hypothèse est que le tassement des mouches de balancier a réduit l’enfoncement possible (et donc l’ensemble du mouvement). Les effets repérables en l’état sont : un enfoncement qui, au centre du clavier (partie la plus affaissée) se réduit à guère plus de 9mm, et un échappement très tardif, incomplet sur certaines notes. J’ai tendance à y associer le fait que la majorité des marteaux repose « dans » le feutre de la barre de repos, alors que sur les extrémités, ils s’arrêtent un soupçon au dessus (repos portant donc, par l’intermédiaire du chevalet et du pilote-liaison, sur la touche). Un essai de relever quelques notes au balancier m’a semblé corriger ces trois éléments…
Peut-être d’autres avis, interprétations, observations viendraient infirmer mon hypothèse ? J’imagine donc choisir un casimir dont l’épaisseur permette ce relèvement par rapport à l’actuel (plus le papier nécessaire au dressage fin). Dites moi ce que vous en pensez !
2) L’enfoncement est actuellement réglé par deux mouches en casimir vert, et quelques mouches en papier, l’ensemble faisant environ 5mm.
J’ai expérimenté que bouger-manipuler les actuelles mouches d’enfoncement, change les hauteurs : en fait, elles ont la marque du dessous de touche, et donc si elles tournent un peu, ça change le calage. De là, je pense qu’il faut toutes les changer pour repartir sur une bonne base. Mais des questions se présentent :
- pourquoi deux casimir ? faut-il changer les deux (ou garder le deuxième qui semble régulier, sans marque), faut-il en remettre deux, des feutres (et des mouches papier-carton) plus épais existent, est-ce pour n'en mettre qu'un ? quel résultat sur le toucher ?
- C’est du casimir, sur un site marchand je ne vois que du feutre pour les mouches d'enfoncement ?
...Merci de vos avis et conseils !
Dernière édition: il y a 6 ans 5 mois par Lurey. Raison: lien mort("mon premier post")

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #3975 par Lurey
je me permets un petit up! de ce ... monologue, car je dois bientôt me soucier d'approvisionner de quoi travailler sur mon clavier à la Toussaint.
Je ne sais toujours pas quoi penser pour ces mouches, faut-il remplacer les deux par deux nouvelles, ou par une seule de 5mm , ou encore garder celle de dessous (qui n'est pas marquée par le dessous de touche, avec les reliefs de l'emplacement des feutres de mortaises) et remplacer celle de dessus, ou encore garder les mouches actuelles parce qu'au moins, elles ont fini de se tasser - mais en mettant dessous celle qui peut être un peu marquée - ?


Et la question feutre / casimir, qu'en penser ?


Merci de me conseiller, y compris sur l'effet à attendre d'une épaisseur plus ou moins grande de feutre (la hauteur totale étant ajustée avec des mouches papiers, bien sûr)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #3978 par Alind
Bonjour ,

Les mouches de balancier ici www.pianoselfservice.com/index.php?cat=c13_Mouches.html

font 1.5mm d'épaisseur maxi... c'est peut être pour cela qu'il y en a 2 + mouches en papier pour faire les 5mm ?

Au vu de cela je restaurerai a l'identique, non ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #3982 par Lurey
bonjour, merci de t'intéresser à mes rondelles de feutre ;-)
les 5mm, c'est à l'enfoncement, et pour les mouches d'enfoncement, on en trouve de 3 à 7 mm sur ce site... ma question n'est pas d'arriver à faire l'épaisseur, mais de savoir la différence entre différents montages, par ex.
- un casimir de 2,5mm + un feutre de 3mm + un papier de 1,5mm, ou
- un feutre de 6mm + papier de 1mm, ou
- un feutre de 4mm et 3mm de papier...

L'idée de refaire à l'identique (pour la partie souple, le papier n'était là que pour ajuster la hauteur), butte pour l'instant sur le fait qu'il n'y ait pas de mouche en casimir, du moins chez ce fournisseur.
J'ai lu quelque part aussi le montage avec deux mouches en feutres différents, dont un blanc ("feutre de marteau" plus dense ?), pas vu ça non plus sur ce site...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.119 secondes
Propulsé par Kunena